Infos sorties

Rejoignez-nous tous les premiers dimanches du mois pour une sortie naturaliste conviviale.
Rendez-vous sur le Parvis de la Mairie de Segré-en-Anjou Bleu (Place Aristide Briand). 9h00-12h00.


Contacts: groupelposegre@gmail.com, 06 08 83 10 41



lundi 19 février 2024

Sortie du 04 février

Pour cette sortie, chose rare, le covoiturage ne fut pas utilisé, la décision ayant été prise de prendre la direction du refuge LPO de la vallée de l'Oudon distant d'environ 500 mètres. Près de 2,5 km ont été parcourus le long de la rive droite de l'Oudon. 

Malgré un temps couvert, quelques chants d'oiseaux se sont fait entendre comme celui du rouge-gorge, de l'accenteur mouchet, du troglodyte mignon, de la grive musicienne et de la mésange charbonnière

Des traces de castor avaient été récemment découvertes par un des membres du groupe que ce dernier a pu faire partager au plus grand intéressement de tous car, évidemment, c'était une première pour la plupart, d'autant que les rives de l'Oudon n'offrent pas un intérêt aussi important que celui des bords de Loire, la présence de nombreux barrages étant l'une des raisons. Ce fut aussi l'occasion d'en découvrir de nouvelles.

L'autre observation rare fut celle de deux bihoreaux gris perchés sur un arbuste surplombant la rive gauche. Il fallait avoir l'oeil pour les apercevoir. A ce moment de la journée, ils sont en mode pause. 

Le martin-pêcheur s'est fait régulièrement entendre tout au long du parcours jusqu'à ce qu'il nous offre la possibilité de l'admirer, bien en vue sur une branche assez haute mais d'assez loin car c'est un oiseau qui reste farouche. 

Les grands cormorans, pas moins de sept, étaient haut perchés et bien visibles sur la rive gauche.

Parmi les autres oiseaux, le pic épeiche a pu être bien observé tout comme le roitelet à triple bandeau. Certains d'entre nous ont pu entendre et observer un grosbec casse-noyaux et des tarins des aulnes

Une vingtaine d'espèces d'oiseaux ont pu être contactés tout au long de la promenade.

Prochain rendez-vous le dimanche 03 mars 2024, à 09 heures, place de la mairie à Segré, avec une paire de jumelles et de bonnes chaussures.

Bruno Charpentier


Le groupe déambulant au bord de l'Oudon - B. Charpentier


Martin-pêcheur posté sur une branche surplombant l'Oudon - B. Charpentier


Première fleur de prunier - A. Prieur


Bihoreau gris - A. Prieur


Branches coupées par un castor - B. Charpentier


L'église de la Madeleine depuis la rive droite de l'Oudon - A. Prieur


jeudi 18 janvier 2024

Galerie photos jardin 2023

Cette fois-ci, il s'agit de photos prises toujours avec le même appareil photo mais dans mon jardin que j'ai commencé à aménager en 2019 pour une surface d'à peine 200 m2. Pas de produits phytosanitaires évidemment, entretien à la main uniquement sauf pour la tonte.

J'ai débuté depuis peu les identifications des espèces fréquentant le jardin. Pas moins de 147 dont 38 espèces pour les oiseaux et autant en coléoptères et papillons.

La création d'un bassin permet d'attirer beaucoup d'espèces. Les oiseaux sont nombreux à venir se désaltérer. Les grenouilles vertes s'y sont vite plu et y sont bien implantées. Elles sont nombreuses comme les lézards des murailles. A plusieurs reprises, j'ai pu observer l'orvet fragile et des mulots, et, plus rarement le hérisson, le lézard vert occidental et le crapaud commun. 

Pour attirer un maximum d'espèces, il faut juste multiplier les essences florales et arbustives de préférence indigènes. Il faut varier les habitats (tas de bois, souches, tas de pierres, gîte à chauve-souris, nichoirs avec taille d'entrée différente, hôtels à insectes variés et autres abris divers). Le tout est aussi de faire en sorte d'avoir des fleurs sur la plus longue période possible (personnellement de mars à fin octobre). Et çà marche bien.

Je n'ai rien inventé bien sûr, juste suivi les nombreux conseils prodigués par la LPO mais aussi par d'autres associations ou revues comme celle de "La Salamandre". S'y ajoute avec le temps l'expérience.

Bruno Charpentier


Robert-le-diable le 15 juin - B. Charpentier


Piéride de la rave le 12 juin - B. Charpentier


Machaon le 29 mai - B. Charpentier


Argiope frelon de type femelle le 09 août - B. Charpentier


Grenouilles vertes le 23 août - B. Charpentier


Mante religieuse le 09 août - B. Charpentier


mardi 16 janvier 2024

Galerie photos 2023 du segréen

Sans prétentions, voici une série de photos prises cette année dans le segréen. 

Pour chacune des photos, j'ai tout simplement utilisé un appareil photo Compact Canon SX 720 HS en mode automatique. Je n'ai aucune compétence en la matière mais en prenant son temps et avec un peu d'envie et de motivation, je veux juste montrer qu'il est possible de prendre des clichés corrects sans mettre un budget financier énorme. 

Il est tout de même primordial de savoir prendre le temps d'observer et de réaliser des approches lentes, sans gestes brusques. Un cadrage correct et une bonne luminosité naturelle permettent d'obtenir les clichés ci-dessous.

Il s'agit également pour moi de montrer que parfois, nul besoin d'aller bien loin pour découvrir de belles choses. Trop souvent, on perd de vue que la nature offre de beaux moments juste à quelques pas de chez nous mais ne n'y prêtons souvent pas attention. 

Une autre série de clichés va suivre très rapidement pris cette fois dans mon jardin.

Bruno Charpentier


Azuré commun le 17 août à La Chapelle-sur-Oudon - B. Charpentier



Flambé le 30 juillet à Sainte-Gemmes-d'Andigné - B. Charpentier


L-noir le 19 août à Segré - B. Charpentier


Libellule fauve le 30 avril à Pouancé - B. Charpentier


Lézard vert occidental le 30 avril à Pouancé - B. Charpentier


Ecureuil roux le 23 décembre à Segré - B. Charpentier


Orchis mâle le 10 avril à Segré - B. Charpentier


lundi 15 janvier 2024

Sortie du 07 janvier

C'est avec une température presque négative que nous avons pour cette première sortie de l'année pris la direction du parc Sainte-Blaise. Trois courageux étaient présents. 

Le parcours a débuté au niveau du parking de l'étang de Sainte-Blaise. Nous sommes descendus vers l'étang et, très rapidement, une bonne douzaine d'oiseaux ont pu être observés. Nous avons longé le château des Forges pour redescendre un peu plus loin vers l'étang de la Corbinière où nous avons pu longuement observer une belle troupe de tarins des aulnes affairés à se nourrir de leurs fruits préférés, celui de l'aulne bien sûr. Nous sommes passés par la pêche à le truite puis nous avons longé une partie de l'étang de Sainte-Blaise avant de regagner le parking. 

Heureusement, le soleil a plus ou moins fait son apparition mais n'a malgré tout que peu réchauffé l'atmosphère sur le site, un vent léger et bien frisquet faisant son apparition en fin de matinée. 

Au cours de ce parcours sinueux et vallonné d'environ 2,5 km, 27 espèces d'oiseaux ont pu être contactés. 

Parmi toutes les espèces observées, citons tout de même les mésanges à longue queue, la mésange nonnette, le grimpereau, la sittelle et le roitelet à triple bandeau. Citons également les nombreuses grives mauvis qui se déplaçaient près des berges de l'étang de la Corbinière, accompagnés de pinsons.

En toute fin de matinée, sur l'étang de Sainte-Blaise, nous avons aussi pu admirer de loin le martin-pêcheur et le héron cendré.

Rendez-vous le 04 février, à 09 heures, toujours place de la mairie à Segré. A cette période, les pics sont déjà actifs. Une ballade en forêt d'Ombrée permettrait d'en contacter à coup sûr. Une virée en basses vallées angevines peut être envisagée. D'autres suggestions sont bien sûr les bienvenues. Pensez à prendre des jumelles et de vous équiper de bonnes chaussures.

Bruno Charpentier


Château des Forges - B. Charpentier

Etang de la Corbinière - B. Charpentier

Etang de Sainte-Blaise - B. Charpentier

Vue sur la "pêche à la truite" - B. Charpentier


lundi 11 décembre 2023

Sortie du 03 décembre

Pour cette dernière sortie de l'année, la météo pluvieuse de ce début de matinée ne laissait pas entrevoir l'espoir de voir beaucoup de curieux. Quatre personnes se sont tout de même présentées à la sortie. Les prévisions laissant entrevoir une amélioration rapide, nous avons pris la direction du parc de l'Isle Briand au Lion d'Angers. Entre temps, la pluie avait cessé, le ciel laissant même entrevoir les premiers rayons de soleil sans un brin de vent, soit de bonnes conditions d'observation malgré le froid.

Nous avons tout d'abord fait une halte au niveau de l'hippodrome avec une attention particulière portée sur le plan d'eau. Les mouettes rieuses étaient les plus nombreuses (plus d'une centaine), accompagnées par des goélands bruns en moins grand nombre. Des laridés en mode pause contrairement aux foulques et aux gallinules poule-d'eau s'affairant activement à la recherche de nourriture. Les quelques cormorans quant à eux étalaient largement leurs ailes pour les faire sécher. Une bécassine a bien voulu se montrer. Sans doute étaient-elles bien plus nombreuses mais, parmi les joncs, c'était quasiment peine perdue de les entrevoir. Un vanneau huppé, seul parmi tous, prenait le temps de se reposer. Comme presque chaque année, un couple de tariers pâtres vient passer l'hiver dans la zone. Plusieurs ragondins adultes s'affairaient à s'alimenter parmi tous ces oiseaux. Non loin de la pièce d'eau, il était possible d'observer deux buses variables plus ou moins actives. 

Nous avons ensuite sillonné une partie du bois mais peu d'oiseaux contactés hormis un pic mar. D'abord repéré à son activité sonore, nous avons pu l'admirer posé en évidence sur le tronc principal d'un vieux chêne. C'est toujours une vrai satisfaction de l'observer car, hors la période des amours, il est plutôt discret et en bien moins grand nombre que le pic épeiche. 

Nous avons par la suite emprunté le chemin de halage en direction du château. 

Au niveau de la boire est, pas moins de treize bihoreaux gris dans leur dortoir diurne bien visible grâce à la lumière automnale dont au moins cinq adultes aux couleurs bien contrastées.

En fin de matinée, au niveau d'une passerelle située juste en face du château, trois sittelles, très actives, nous ont laissés admirer leur agilité que ce soit sur le tronc ou sur de fines branches, capables de se déplacer dans tous les sens, tête en bas ou tête en haut.

Au cours de cette marche d'environ 4,5 km, nous avons pu contacter 28 espèces d'oiseaux. 

Prochain rendez-vous le dimanche 07 janvier, à 09 heures, place de la mairie à Segré.

Bruno Charpentier


Vue sur l'hippodrome, la pièce d'eau et, au fond, le bourg du Lion d'Angers - A. Prieur


Le château de l'Isle Briand - B. Charpentier


La petite troupe sur les sentiers du parc - B. Charpentier


Bihoreau gris - A. Prieur


Héron cendré en chasse dans une prairie de l'est du parc - A. Prieur



lundi 13 novembre 2023

Sortie du 05 novembre

Dans un premier temps, au nombre de deux, nous avons pris la direction du parc de l'Isle Briand au Lion d'Angers mais à notre arrivée nous découvrons qu'il est fermé, cela étant dû aux vents forts ayant soufflé durant la nuit. Nous décidons alors de déambuler le long de la Mayenne près du barrage de Montreuil-sur-Maine. 

Le temps est ensoleillé mais encore venteux. Quelques promeneurs profitent de ce soleil malgré la relative fraîcheur due au vent, quelques-uns s'intéressant à notre prospection. Nous en profitons pour leur faire découvrir, entre autres, l'acrobate tarin des aulnes présents en plus ou moins grand nombre le long de la rive droite. 

Une vingtaine d'espèces le long de cette promenade a pu être contacté. Quasiment pas d'oiseaux d'eau hormis le héron cendré mais le haut niveau des eaux de la Mayenne l'expliquait. Malgré tout, la bergeronnette des ruisseaux et le martin-pêcheur ont pu être observés. La bouscarle de Cetti s'est faite entendre à plusieurs reprises sur trois stations. Citons aussi le pouillot véloce, la fauvette à tête noire et le pic épeiche. Le seul rapace aperçu fut la buse variable

Une sortie agréable et vivifiante.

Rendez-vous le dimanche 03 décembre, à 09 heures, place de la mairie à Segré. N'oubliez pas vos jumelles.

Bruno Charpentier


La Mayenne au niveau du barrage de Montreuil-sur-Maine - B. Charpentier


La Mayenne depuis la rive droite - B. Charpentier


Tarin des aulnes dans un aulne - B. Charpentier


vendredi 13 octobre 2023

Sortie du 1er octobre

En ce premier jour d'octobre, c'est sous un soleil magnifique et par une température anormalement élevée que nous avons opté pour une boucle sinueuse et vallonnée d'environ 5 km, longeant pendant une partie du trajet la vallée du Misengrain puis remontant sur les hauteurs pour revenir sur notre lieu de départ au niveau des terrains de tennis de Nyoiseau.

Une vingtaine d'espèces d'oiseaux ont pu être observés durant ces presque trois heures. Bruants zizis, tariers pâtres et alouette lulu ont été contactés sur les zones dégagées. En sous bois, grimpereaux, sittelles et pic épeiche ont pu être vus ou entendus. Côté rapace les deux espèces les plus courantes, faucon crécerelle et buse variable étaient bien présents.

Les papillons étaient encore très nombreux pour la saison comme les tircis, les vulcains, les piérides mais aussi le cuivré commun et l'azuré commun.

Nous avons pu admirer aussi une grande libellule, l'aeschne bleu se posant tout près de nous en bord de route et par deux fois une mante religieuse.

Beaucoup d'insectes butinaient les fleurs de lierre un peu partout laissant souvent entendre le vrombrissement des ailes des insectes. 

En deux endroits bien précis, nous avons eu la chance de profiter du chant puissant de la rainette verte, sans réussir à la voir.

Bref, une promenade agréable et ressourçante pour le groupe.

Rendez-vous le 05 novembre pour la prochaine sortie.

Bruno Charpentier


Etang de la Bondrairie - B. Charpentier

Etang de la Corbinière - B. Charpentier

Sentier en vallée du Misengrain - B. Charpentier

Aeschne bleue - B. Charpentier

Vulcain butinant des fleurs de lierre - A. Prieur